SINE QUA NON

Agence de diffusion de spectacles

SINE QUA NON

Contactez l'agence


Agence SINE QUA NON

Adresse de correspondance :
Place François Mitterrand
BP 41053
44420 La Turballe cdx
tel: 02 51 10 04 04
info@agence-sinequanon.com
Numéro SIRET : 498 862 044 00027

Relations Publiques / Communication / Diffusion / Gérante


Marielle Carteron
tel: 06 33 97 18 55
marielle@agence-sinequanon.com

Chargée de diffusion/ Relance


Nadine Dupont
tel: 07 72 05 26 46
nadine@agence-sinequanon.com

Chargée d'Administration


  

Annaïck Berret
tel: 06 33 96 63 44
annaick@agence-sinequanon.com

SINE QUA NON - Qui sommes-nous?



Liliane Bottéon créé SINE QUA NON en 1992.

L'agence est née de sa passion à défendre une création artistique de qualité en direction du jeune public. Certaines rencontres ont été déterminantes dans ce choix tant au niveau des artistes avec qui elle avait eu l'occasion de travailler qu'avec un ensemble de professionnels de ce secteur qui mettaient leur sensibilité, leur intelligence et leur énergie à défendre une création riche, innovante... et sans beaucoup de moyens et de reconnaissance.

"Créer une structure de diffusion permettant à certaines compagnies d'être "visibles" en permanence, à d'autres d'être "repérées" par les programmateurs, nous a permis de contribuer, à notre modeste place auprès des artistes, à la vivacité d'un réseau qui n'a d'autre souci que de donner à voir le meilleur de la création contemporaine à ce public si curieux et sans ces a priori qui ferment la porte à tout ce qui est nouveau." Liliane Bottéon

Depuis juillet 2007, l'agence SINE QUA NON, qui était constituée en SARL depuis sa création, s'est transformée en SCOP (les SCOP Sociétés Coopératives et Participatives, désignent les entreprises à statut SCOP - Sociétés Coopératives de Production), A ce titre, elles s'intègrent dans l'Economie Sociale et Solidaire et cherche ainsi à concilier activité économique et utilité sociale, en adoptant des modes de gestion démocratiques et participatifs. C'était une volonté commune entre Suzie Personnic-Jacquet et Marielle Carteron, un engagement citoyen et une conviction politique de choisir ce type d'économie sociale et solidaire.

Actuellement, la SCOP SINE QUA NON compte trois salariées (Marielle Carteron, Nadine Dupont et Annaïck Berret). Au départ, l'agence ne possédait que la licence 3, mais notre souhait de développer un nouveau type d'accompagnement des Cies, dès le démarrage de leur projet, en montage de production par exemple, nous a amené à demander la licence 2, licence obtenue en juin 2016.

L'objet de l'agence a donc pour objet la diffusion, la communication, la mise en contact avec des coproducteurs et réseaux de diffusion, les relances téléphoniques, l'établissement des prorata de tournées et devis correspondants, l'organisation des tournées, la gestion, l'établissement et le suivi des contrats de cession pour les Cies partenaires de SQN. Ces Cies peuvent évoluer dans différents types d'expression : danse, marionnettes, objets, théâtre, musique, etc... mais elles ont la particularité de s'adresser en premier lieu au public dit "Jeune Public".

Les critères de choix des compagnies sont toujours ceux de la qualité et du contenu artistique des projets, toujours associés à la rencontre humaine. Complicité et confiance sont nécessaires pour "avancer ensemble".

Depuis la saison 2017, nous avons décidé d'accompagner certaines créations, de Cies choisies, sur le montage de leur production, nous décidons ainsi d'aider les jeunes compagnies peu repérées ou émergentes à se structurer et se consacrer à l'artistique.

Le fait de développer cette nouvelle activité répond également à la nécessité de s'adapter à un secteur en pleine expansion : les propositions en direction du JP se sont multipliées depuis quelques années, la concurrence y est de plus en plus forte. C'est sans compter les nouveaux enjeux territoriaux depuis le découpage des régions, ou encore la constitution de communautés de communes ou d'agglomérations, qui engendrent un redéploiement des missions culturelles sur les territoires. Nul n'ignore que les budgets des communes ont également connu de fortes baisses, la culture, a fortiori le secteur JP, est souvent impactée en premier.

Pour s'adapter à ces nouvelles donnes, nous souhaitons nous redéployer et nous investir dans ces nouvelles missions en production...