SINE QUA NON

Agence de diffusion de spectacles

Cie Arcane - Maria Ortiz Gabella et Franck Paitel

Meudon, 92 (France)

Maria Ortiz Gabella – co-directrice artistique
Franck Paitel– co-directeur artistique
François Côme – régisseur son et vidéo
Fred Lecoq – régisseur lumière
Marie Doiret - danseuse



La Compagnie Arcane structure atypique traverse les décennies, les frontières, les carcans, pour proposer des aventures artistiques exigeantes.

La Compagnie Arcane crée une passerelle entre amateurs et professionnels, se veut ambassadrice de la danse et de l’art en général. Capable de transmettre aux plus petits, de sensibiliser l’adolescence, de conquérir un public plus aguerri, la compagnie Arcane porte à travers son engagement, son enseignement, ses diverses collaborations, ses productions sensibles et universelles, la voix de l’inattendu.

A déjà 45 ans, la Compagnie Arcane s’inspire des anciens, s’accommode de l’actualité, se méfie des miroirs aux alouettes et embrasse l’avenir. En constante évolution, privilégiant le courage, la fidélité, les idées, la Compagnie Arcane peut s’enorgueillir de ses succès aussi bien artistiques qu’humains.

La compagnie se développe suivant trois axes :

1) La création chorégraphique
2) Les interventions en milieu scolaire et extrascolaire
3) Les cours de danse contemporaine tous publics dans le cadre des ateliers d’expression culturelle de la ville de Meudon.

Jusqu’alors, plusieurs chorégraphes se sont succédé au sein de la Compagnie Arcane. Depuis 1998, c’est Maria Ortiz Gabella qui a repris le flambeau de la création. En 2008, Franck Paitel, metteur en scène, la rejoint pour coécrire toutes les pièces de la compagnie. Aujourd’hui, c’est autour de leurs créations qu’un grand nombre d’ateliers de pratique artistique et de formation est assuré.
Ils codirigent à ce jour la compagnie Arcane.

Maria Ortiz Gabella...

D’origine chilienne, Maria Ortiz Gabella connaît ses premières expériences de la scène auprès de Marie-France Meunier et de Laurence Salvadori. Diplômée d’Etat en 1993 au sein des R.I.D.C à Paris (Rencontres Internationales de Danse Contemporaine fondé par Françoise et Dominique Dupuy), elle poursuit sa formation et se confronte entre autres à l’univers de Pierre Doussaint, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, Fattoumi-Lamoureux, Jean-François Duroure…Danseuse interprète pour différents chorégraphes, Maria Ortiz Gabella s’oriente très tôt vers un travail de recherche et de création chorégraphique, tout en dispensant ateliers, stages de formation et improvisation-composition spontanée (CNDC / L’Esquisse d’Angers, interventions en milieu scolaire…)
Marie-France Meunier fondatrice de la compagnie lui confie Arcane pour continuer à diffuser et promouvoir l’art chorégraphique.
Elle créée pour la compagnie Arcane différentes pièces chorégraphiques : Turêvoukoi? en 1998, Un ticket pour Féerie en 2001 , Poussière d’étoiles en 2005, Trois femmes, une ville, la nuit en 2006, Et Hop ! en 2007, Bleu Nuit en 2008, Le roi Général en 2011, Cabane en 2012, Puzzle en 2015 , Tombé du Ciel en 2016.
En 2008, Katia Grivot la sollicite comme chorégraphe pour son court métrage (France 2) Ne m’oublie pas. Son vocabulaire gestuel allie théâtralité, humour et poésie pour une danse fantasque et sensible.
A ce jour, Maria Ortiz Gabella dirige la compagnie avec la complicité de Franck Paitel, metteur en scène.

Franck Paitel...

Comédien de formation et électron libre, Franck Paitel débute au théâtre en jouant des auteurs tels que Georges Feydeau, Sacha Guitry, Victor Hugo, Molière, Tennessee Williams, Anton Tchekhov, Israël Horovitz, Fred Scotlande.Très vite il travaille pour le cinéma et la télévision sous la direction de Philippe Faucon et Gérard Blain puis de Georges Alexandre, Magalie Becker, Robert Cibis, Olivier Langlois,
Jean-Michel Ribes, Anne Robinson.
Souvent il prête sa voix à des documentaires et fictions radiophoniques.
En parallèle il développe un parcours de formateur et de pédagogue qui le mène à intervenir dans des structures diverses sur l’ensemble du territoire national.
Ces expériences lui permettent de développer son sens de la recherche, d’affirmer son « identité ». Volontiers indépendant et entreprenant, il créé en 2000 la compagnie du Noctambule. C’est au sein de cette structure qu’il mettra en scène trois pièces de Sacha Guitry, un spectacle sur Raymond Devos et Georges Brassens et deux de ses pièces Lisa et Achève-moi.
Auteur de cinq autres pièces : EL, Situations de Famille, Regarde-moi, Dernier jour et Larmes, il répond également à des commandes de diverses structures. C’est dans ce cadre, qu’il débute sa collaboration avec la compagnie Arcane en écrivant en 2001 l’argument du spectacle Un ticket pour féerie et en devenant le conteur de ce conte chorégraphique.
Dès lors il écrit les arguments et met en scène la plupart des créations de la compagnie : Trois femmes une ville la nuit, Poussière d’étoiles, Et hop !, Bleu Nuit, Le roi Général, collabore artistiquement aux spectacles Cabane et Derrière la porte, propose la thématique, l’ossature et la mise en scène de Puzzle en 2015 et Tombé du Ciel en 2016.
A partir de 2008 fort de son parcours à la direction de la compagnie du Noctambule, Franck Paitel prend une part active dans les orientations artistiques et la structuration financière de la compagnie Arcane.

Frédéric Lecoq...

Concepteur / réalisateur d’éclairages de spectacles, Frédéric Lecoq travaille depuis 30 ans en théâtre, danse, musique… en France et à l’étranger.

Particulièrement attaché au spectacle jeune public (compagnie Arcane, La Manicle, Commédiamuse, Théâtre du Corps, Piano à Pouces, Didascalie…), il travaille aussi pour le théâtre contemporain (Confluence) ainsi que la mise en lumière d’œuvres contemporaines dans le cadre d’expositions.

Régisseur général au Collège de La Salle Off d’Avignon, pour des festivals comme Automne en Normandie, Le P’tit Strapontin et Graine de Public depuis plusieurs années, il met ainsi son savoir faire au service d’artistes et de compagnies de différents horizons.

François Côme...

Régisseur lumières et vidéaste. François Côme est vidéaste de formation.
Depuis l’année 2000 et la création du spectacle Un ticket pour féerie, il accompagne tous les projets de la compagnie Arcane.

Tout à la fois créateur des lumières pour des spectacles musicaux (Le Quatuor Vagabond, Olivier Chabasse…), théâtraux (Olivier Letellier, la compagnie du Noctambule, Olivier Baert…), il peut aussi se mettre au service d’un spectacle et l’accompagner en tournée en qualité de régisseur, ce qui lui permet de collaborer avec de nombreuses compagnies.

“L’Image est ma passion,  utilisée sous toutes ses formes, vidéo, photographie, elle devient pièce maîtresse des créations lumières des différents spectacles pour lesquelles je travaille.”

Marie Doiret...

Curieuse, Marie Doiret dessine son parcours d’interprète dans la diversité des aventures artistiques auxquels elle participe, tout en y engageant un lien de fidélité aux univers rencontrés.

Pendant 10 ans, elle collabore avec Pascal Giordano / Hapax Compagnie. Elle participe à toutes les créations de la compagnie soit comme danseuse soit comme assistante et à toutes les actions de sensibilisation. Ils inventent ensemble de nombreuses manières de rencontrer le public (conférences, performances…).

Après avoir suivi pendant plusieurs années les cours techniques de Nadine Beaulieu, et s’être formée avec elle à l’improvisation, Marie Doiret entre dans la compagnie Nadine Beaulieu. Engagée dans la démarche de la chorégraphe, elle participe à toutes les formes que prennent ces créations et intervient comme danseuse dans ses conférences dansées.

Ces dernières années, elle rencontre Brendan Le Delliou et le Frichti Concept, avec qui elle entame une aventure artistique nouvelle, le spectacle de rue. Elle est donc danseuse-percussionniste dans les deux spectacles du chorégraphe, Trace ta route… et Fricassée de Museaux….

De plus, elle entre comme danseuse dans l’univers ludique et poétique de la danse théâtralisée de Maria Ortiz Gabella / cie Arcane, pour qui elle interprète plusieurs spectacles destinés au jeune public.

Ces dernières années, aux côtés d’Emilie Buestel, elle entame sa propre recherche chorégraphique et fonde le collectif Sauf le Dimanche.

Pour toutes ces compagnies, Marie Doiret intervient en tant qu’artiste dans divers milieux (scolaire, hospitalier, urbain, rural…) pour animer des ateliers.

Au gré des rencontres artistiques et humaines, qui sont le moteur de sa carrière, et poussée par le goût de la richesse et de la diversité des genres, elle participe ponctuellement à des expériences d’improvisations avec des musiciens, tourne dans des courts-métrages, monte sur scène pour des pièces de théâtre, ou travaille le chant.

 

Depuis sa création, la Cie Arcane est soutenue par la ville de Meudon (92) et par le Conseil général des Hauts-de-Seine (92).




visitez le site http://compagniearcane.com/

D.R.
La boîte
création
François Côme
Puzzle
spectacle
François Côme
Cabane
spectacle